La version Kassos de Oui Oui, Ouais Ouais, est un des personnages les plus « cas social » que l’on peut rencontrer dans la série. Il cumule tous les clichés que l’on peut retrouver dans les strates sociales de notre société les moins valorisée, ou sans un épisode particulièrement salé de « confessions intimes ». Ouais Ouais est fan de tuning avec sa voiture, se vante d’avoir mis des jantes en alu, à fait un enfant plus ou moins sans faire exprès, sa copine lui reproche de ne pas s’en occuper, contrairement à sa voiture qu’il lustre en permanence. Comme tout bon Jacky tuning, il se vante d’avoir mis des néons et explose les tympans de tout son entourage avec les gros caissons de basses qu’il a installé à l’arrière. Il a également un accent que l’on peut retrouver chez certaines personnes du nord, public dont les émissions comme confessions intimes sont très friands car la pauvreté qui règne à certains endroits à cause de la désindustrialisation donne parfois à voir de tristes spectacles de familles dont les plus jeunes manques de repères et qui se déchires pour des choses parfois futiles.

L’origine du Kassos Oui Oui

Le personnage original Oui-Oui, Noddy en anglais, est un personnage de livre pour les plus jeunes, créé en 1949 par Enid Blyton, une romancière britannique. Elle a été aidée du dessinateur Harmsen Van Der Beek, d’origine néerlandaise, mort en 1953.

C’est un pantin de bois qui hoche en permanence la tête comme pour dire « Oui Oui » il est toujours habillé de couleur chatoyantes et coiffé d’un bonnet avec un grelot. Il est chauffeur-livreur dans la ville de Miniville, et sa voiture est dotée d’une personnalité qui se fait entendre à coup d’avertisseur sonore.

Le nom original signifie « Nod the head « , « Hocher la tête ». Ses premiers pas en français se font en 1962 par l’illustratrice Jeanne Hives, dans la collection bibliothèque rose. Oui oui à de nombreux équivalent dans les pays d’europe, Zvonko en Croatie, Nicke en Suède, et Lelumaan Niksu en Finlande.

Le premier livre explique les origines de Oui Oui. Il a été fait par un sculpteur sur bois dans un magasin de jouets mais s’est enfui après que l’homme a commencé à faire un lion en bois, ce qui a fait peur à Oui Oui. Alors qu’il erre dans les bois, sans vêtements, sans argent et sans maison, il rencontre Big Ears, un sympathique brownie. Big Ears décide que Oui Oui est un jouet et l’emmène vivre au Toyland. Il fournit généreusement à Oui Oui un ensemble de vêtements et une maison. Alors que Oui Oui est très heureux d’être un jouet, les citoyens de Toyland ne sont pas sûrs qu’il l’est réellement. Ils mettent Oui Oui à l’épreuve et examinent s’il s’agit d’un jouet ou d’un ornement. Finalement, Oui Oui est déclaré jouet, mais doit encore convaincre le tribunal qu’il est un bon jouet. Le juge accepte que Oui Oui est bon après qu’une poupée dise à la cour qu’il a sauvé sa petite fille d’un lion et qu’il est autorisé à rester au Toyland. Oui Oui a sa voiture dans le deuxième livre. Il lui est donné après qu’il aide à résoudre un mystère local.

En tant que chauffeur de taxi indépendant, Oui Oui adore conduire ses amis autour de Toyland dans son petit taxi rouge et jaune. Les autres jouets l’entendent venir par le son distinctif « Parp, Parp » du klaxon de son taxi et le jingle de la cloche sur son chapeau bleu. Souvent, il utilise sa voiture pour visiter tous les endroits du Toyland. Quand son entreprise de taxi ne va pas si bien, ou quand il a besoin d’aide, Oui Oui se tourne vers Big Ears. Big Ears lui prête souvent ce dont il a besoin. À l’occasion, Oui Oui permet aux gens de faire un signe de tête, en échange de petits articles, comme son lait du matin.

La personnalité de Oui Oui

Le compagnon constant de Oui Oui et animal domestique est l’exubérant « Bumpy Dog ».

Bumpy accompagne Oui Oui dans presque toutes ses aventures.

Oui Oui est gentil et honnête, mais il a souvent des ennuis, soit à cause de ses propres malentendus, soit parce que quelqu’un (généralement les vilains gobelins Sly et Gobbo) lui a joué un tour. Il est très enfantin dans sa compréhension du monde et devient souvent confus en conséquence. Par exemple, dans le premier livre de Oui Oui, Oui Oui et Big Ears construisent la maison de Oui Oui pour une personne. Oui Oui suggère qu’ils construisent le toit en premier, au cas où il pleuvrait. Sans comprendre la gravité ou le besoin de supports de toiture, c’est parfaitement logique pour lui. Comme la série continue, Oui Oui devient plus sage mais sans perdre son charme et sa naïveté adorable.

Les meilleurs amis de Oui Oui sont Big Ears, Tessie Bear, Bumpy Dog et les Tubby Bears. Big Ears, qui a amené Oui Oui au Toyland, est la figure la plus importante de sa vie. Chaque fois qu’il fait face à un grave danger, ce sont les grosses oreilles qui viennent à la rescousse, d’une façon ou d’une autre, et ce sont invariablement les grosses oreilles auxquelles Oui Oui s’adresse pour obtenir du soutien et du réconfort. Big Ears n’est pas tant une figure parentale, mais plutôt un tuteur, ou peut-être l’avocat de Oui Oui. Bien qu’il soit gentil avec Oui Oui, Big Ears est une présence et une voix intimidante qui le fait craindre par les gobelins, capable de faire face aux sorciers avec ses propres sorts, et est capable de plaider la cause de Oui Oui auprès de M. Plod à l’occasion où Oui Oui se trouve en danger juridique. En de rares occasions, cependant, Big Ears se retrouve en difficulté, auquel cas Oui Oui lui vient en aide. Big Ears et Oui Oui se sont rarement disputés sérieusement : par exemple, Big Ears a sévèrement réprimandé le très sensible Tessie Bear pour n’avoir pas réussi à contrôler son chien et quand Oui Oui a foncé sa voiture dans les vêtements de Big Ears puis s’est éloigné en traînant le linge propre de Big Ears derrière lui.

Tessie

Tessie est un ours au cœur doux et doré qui porte souvent un bonnet avec des fleurs et une jupe. Elle est très gentille et très aimante envers tous ses amis et voisins. Bumpy Dog est l’animal de compagnie de Tessie. Il aime courir et « cogner » les gens. Oui Oui s’ennuie souvent avec Bumpy mais l’aime toujours. Chaque fois que Oui Oui menace Bumpy, Tessie s’énerve, et parfois même commence à pleurer. Les Tubby Bears vivent à côté de Oui Oui. Ce sont des ours en or et des ours en peluche potelés. M. et Mme Tubby Bear aident souvent Oui Oui. Il est clair que M. et Mme Tubby Bear sont les supérieurs de Oui Oui, comme s’il était un enfant. Leurs prénoms ne sont jamais mentionnés et Oui Oui les appelle toujours M. et Mme. Ils ont un fils, aussi appelé Tubby, qui est parfois appelé Maître Tubby. Tubby est vilain et a habituellement des ennuis pour avoir enfreint les règles, être grossier ou faire quelque chose de mal. Oui Oui tente souvent de gronder ou de punir Tubby, avec peu de résultats. À une occasion, Tubby en a assez d’être toujours dirigé et puni et décide de s’enfuir en mer. Oui Oui et Bumpy se joignent accidentellement à lui. À la fin du voyage, Tubby s’ennuie de ses parents et leur rapporte des cadeaux de son voyage, en guise d’excuses.

Oui Oui s’est souvent disputé avec M. Plod, le policier local. Certains sont causés par le manque de compréhension de Oui Oui sur le fonctionnement de Toyland. D’autres fois, c’est à cause d’un cas d’erreur d’identité. M. Plod souffre généralement longtemps envers Oui Oui et Oui Oui aime bien M. Plod et fait souvent des pieds et des mains pour l’aider. M. Plod attrape souvent les auteurs de méfaits sur son vélo de police, en soufflant son sifflet et en criant « Halte, au nom de Plod !